Le régisseur du domaine


- Époque georgienne, - Époque victorienne

Dans une grande demeure avec de multiples serviteurs, il y a un personnage dont on n’entend pas souvent parler mais qui détient pourtant un rôle crucial : le régisseur. Un pied dans la maison, un pied en dehors, il est au service du maître des lieux et pourtant il n’est pas du tout un domestique. […]

22/04/2020

La loi de la coverture et l’indépendance financière des femmes


- Époque georgienne, - Époque Régence, - Époque victorienne

Ah, misère… Non, je ne me lamente pas sur l’orthographe bizarre de coverture (vous avez sûrement deviné que c’est un mot anglais emprunté au français « couverture »). Je me lamente sur le fait que j’ai dit des bêtises dans mon article sur les héritières, ici. J’y expliquais que les personnages austeniens Emma Woodhouse et Anne de […]

25/03/2020

Le (bon) nombre de domestiques


- Époque georgienne, - Époque Régence, - Époque victorienne

J’expliquais ici qu’en utilisant le château de Chatsworth House pour représenter Pemberley dans mon roman La renaissance de Pemberley, j’avais déduit qu’il fallait environ 40 domestiques pour faire fonctionner la maisonnée. Ouaip. 40 personnes au service de seulement 3 (Darcy, sa soeur et Elizabeth). Une des lectrices du blog s’en était étonnée. Ça lui paraissait […]

26/02/2020

Tricoter au temps de Jane Austen


- Époque georgienne, - Époque Régence

Est-ce que vous tricotez ? Moi, oui. Enfin, en hiver. Et quand j’ai le temps (c’est à dire vraiment pas en ce moment… 😉 ). Au XIXème, on tricotait beaucoup, et comme vous vous en doutez ce n’était pas une question de mode, ni de passe-temp. C’était avant tout une nécessité, car les vêtements coûtaient […]

22/01/2020

La fille de cuisine


- Époque georgienne, - Époque victorienne

Il faut que je vous avoue un truc : j’ai passé mes vacances de Noël à réfléchir à mon prochain roman, commencer des recherches et un plan de travail. Résultat, ma future héroïne, Fanny, sera une domestique, en Angleterre, au XIXème. Voilà. Mais je ne vous spoilerai pas plus que ça, c’est promis ! C’est […]

15/01/2020

Allaiter au début du XIXème


- Époque georgienne, - Époque Régence

Je ne sais pas si vous avez la même impression que moi, mais il me semble qu’on nous raconte souvent, dans les livres ou les films de cette époque, qu’à partir du moment où elles font partie d’une classe sociale un peu élevée, les mères font systématiquement appel à une nourrice pour nourrir leur bébé. […]

27/11/2019

La Poste avant 1839


- Époque georgienne, - Époque Régence

Rhâââââ ! Enfer et damnation ! J’ai trouvé une erreur de réalisme historique dans mon roman ! Bon, on se calme, ce n’est pas la première et sûrement pas la dernière non plus. J’ai beau être aussi tatillon et perfectionniste que possible, je ne suis pas infaillible, loin de là. Cette épouvantable erreur, la voici […]

06/11/2019

Hé, t’as pas du feu ?


- Époque georgienne

Dans l’article sur les bougies et les chandelles, ici, j’ai détaillé les modes d’éclairage couramment utilisés au tout début du XIXème. Mais il y a un détail important dont je n’ai pas encore parlé. _ Et comment ils les allumaient, leurs bougies ?_ Beeeeen… avec des allumettes, pardi ! Beeeeen… non, pas du tout. Les […]

02/10/2019

Peggy et son bourdaloue


- Époque georgienne, - Époque victorienne

Tiens ! Ça sonne comme un titre de roman, ça ! Je ne sais pas pour vous, mais moi, ça m’évoque quelque chose comme les aventures d’une gamine de 10 ans et de son chien. Martine et son mignon Patapouf… Claude et son fidèle Dagobert… Peggy et son adorable bourdaloue… Et on va rigoler, parce […]

04/09/2019

Vendre sa femme au marché


- Époque georgienne

… au milieu des pommes, des oignons, des patates, des poulets et des têtes de bétail. La promener en public au bout d’une corde, en apostrophant les badauds pour faire monter les enchères. Puis rentrer chez soi satisfait, avec des sous en plus, des soucis en moins, et enfin toute la place dans le lit… […]

28/08/2019