La loi de la coverture et l’indépendance financière des femmes


- Époque georgienne, - Époque Régence, - Époque victorienne

Ah, misère… Non, je ne me lamente pas sur l’orthographe bizarre de coverture (vous avez sûrement deviné que c’est un mot anglais emprunté au français « couverture »). Je me lamente sur le fait que j’ai dit des bêtises dans mon article sur les héritières, ici. J’y expliquais que les personnages austeniens Emma Woodhouse et Anne de […]

25/03/2020

Le (bon) nombre de domestiques


- Époque georgienne, - Époque Régence, - Époque victorienne

J’expliquais ici qu’en utilisant le château de Chatsworth House pour représenter Pemberley dans mon roman La renaissance de Pemberley, j’avais déduit qu’il fallait environ 40 domestiques pour faire fonctionner la maisonnée. Ouaip. 40 personnes au service de seulement 3 (Darcy, sa soeur et Elizabeth). Une des lectrices du blog s’en était étonnée. Ça lui paraissait […]

26/02/2020

Tricoter au temps de Jane Austen


- Époque georgienne, - Époque Régence

Est-ce que vous tricotez ? Moi, oui. Enfin, en hiver. Et quand j’ai le temps (c’est à dire vraiment pas en ce moment… 😉 ). Au XIXème, on tricotait beaucoup, et comme vous vous en doutez ce n’était pas une question de mode, ni de passe-temp. C’était avant tout une nécessité, car les vêtements coûtaient […]

22/01/2020

Noël austenien (7) : la Nuit des Rois


- Époque Régence

Nous voilà arrivés à la fin de cette petite série sur la période de Noël. Vous avez cru que c’était déjà terminé ? Hé bien non. Comme je le disais dans l’article précédent, au début du XIXème les fêtes ne s’arrêtaient pas après le Nouvel An, mais bien après la Nuit des Rois, soit celle […]

08/01/2020

Noël austenien (6) : le Nouvel An


- Époque Régence

Bonne année à tous ! Et bonne nouvelle décennie ! J’écris cet article depuis une cabane de Hobbit, dans la neige, au fond des bois, sous la couette et au coin du feu. J’ai l’électricité, mais pas l’eau courante, et une connexion web aussi lente qu’aléatoire qui me force à me déconnecter, physiquement et mentalement. […]

01/01/2020

Noël austenien (5) : les repas de fête


- Époque Régence

Que seraient les fêtes de fin d’année sans un énooooorme festin… Dans les familles de la classe supérieure (gentry et noblesse), on a déjà l’habitude de présenter au moins 20 plats différents lorsqu’on organise un grand dîner mondain ou un bal (j’en ai parlé ici). Les repas du temps des fêtes ne font pas exception […]

25/12/2019

Noël austenien (3) : la chasse à la pantoufle


- Époque Régence

Une chasse à… quoi ? À la pantoufle ? Non mais, qu’est-ce qu’elle nous raconte, encore ! Mouahaha ! 😉 Je dois dire que je me suis bien marrée quand j’ai vu, dans le chapitre en anglais de La renaissance de Pemberley que j’étais en train de réviser, les points d’interrogation complètement perplexes de ma […]

18/12/2019

Noël austenien (2) : les décorations


- Époque Régence

Ohlàlà, je réalise qu’il va me falloir écrire plus qu’un article par semaine, parce que j’ai bieeeeeeen trop de choses à raconter d’ici la fin des fêtes ! Alors, ne perdons pas de temps et entamons tout de suite le sujet des décos de Noël, le sapin, la bûche, tout ça, tout ça… Le fameux […]

11/12/2019

Noël austenien (1) : les cadeaux


- Époque Régence

Nous voilà en décembre, et en route vers les fêtes de fin d’année… Je me suis dit que c’était l’occasion de traiter en détail de ces festivités à l’époque de Jane Austen, un sujet que je connais assez bien vu que je m’y suis longuement attardée en écrivant La renaissance de Pemberley. Il y a […]

04/12/2019

Allaiter au début du XIXème


- Époque georgienne, - Époque Régence

Je ne sais pas si vous avez la même impression que moi, mais il me semble qu’on nous raconte souvent, dans les livres ou les films de cette époque, qu’à partir du moment où elles font partie d’une classe sociale un peu élevée, les mères font systématiquement appel à une nourrice pour nourrir leur bébé. […]

27/11/2019

Les dents de Waterloo


- Époque Régence

Le 23 octobre 2019, une lettre écrite de la main de Jane Austen a été vendue aux enchères pour la modique somme de 200.000$US (soit 180.000 euros, ou encore 264.000$CAN). Cette lettre date de septembre 1813 (peu après la publication d’Orgueil et préjugés !) et elle est destinée à sa soeur Cassandra. Jane y raconte, […]

13/11/2019

La Poste avant 1839


- Époque georgienne, - Époque Régence

Rhâââââ ! Enfer et damnation ! J’ai trouvé une erreur de réalisme historique dans mon roman ! Bon, on se calme, ce n’est pas la première et sûrement pas la dernière non plus. J’ai beau être aussi tatillon et perfectionniste que possible, je ne suis pas infaillible, loin de là. Cette épouvantable erreur, la voici […]

06/11/2019