Des couverts en argent complètement décadents


Époque victorienne

Je suis sûre que vous vous attendiez à ce que je vous parle un jour des différents couverts en argent qu’utilisaient les victoriens les plus riches à table… Non ? La scène dans Pretty Woman, quelle fourchette il faut utiliser, tout ça, tout ça ? Mais oui, vous voyez bien de quoi je veux parler […]

08/07/2020

Les bordels, les filles et le fric


Belle époque, Époque victorienne

L’argent et le sexe. Voilà qui fait tourner le monde depuis bien longtemps, et voilà qui faisait clairement tourner le monde des maisons closes du XIXème. La prostitution est depuis toujours une « industrie » où circulent d’énormes sommes, et où chacun essaye de se tailler la grosse part, à commencer par celles et ceux qui font […]

17/06/2020

La dairy-maid et ses pots-au-lait


Époque georgienne, Époque victorienne

Beaucoup d’entre vous sont déjà bien au courant : « Pemberley’s Renaissance », mon roman traduit, va sortir le 16 juin 2020. Ça signifie que je peux – ENFIN! – passer à autre chose. Ne vous méprenez pas : j’adore l’univers de Jane Austen et je suis super satisfaite d’avoir transformé une petite fanfiction sans prétention en un roman […]

10/06/2020

Une substance aussi fascinante que glauque : la mumie


Époque victorienne

N’étant ni géologue, ni chimiste, je n’ai jamais rien compris à ce que sont les résines, les bitumes, les asphaltes, les poix, les goudrons et autres laques. Je pige rien, et c’est pas grave vu que la chimie ne m’intéresse pas plus que ça. Cela dit, j’en ai quand même compris suffisamment pour ouvrir des […]

13/05/2020

La contraception dans les bordels


Belle époque, Époque victorienne

Je vous avais promis ici qu’on reviendrait explorer les techniques rudimentaires utilisées par les prostituées du XIXème pour ne pas tomber enceintes. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’y en avait pas des masses, des moyens de contraception… Est-ce qu’il n’y aurait pas un gros tabou sur ce sujet-là, par hasard ? Une grosse […]

06/05/2020

Le régisseur du domaine


Époque georgienne, Époque victorienne

Dans une grande demeure avec de multiples serviteurs, il y a un personnage dont on n’entend pas souvent parler mais qui détient pourtant un rôle crucial : le régisseur. Un pied dans la maison, un pied en dehors, il est au service du maître des lieux et pourtant il n’est pas du tout un domestique. […]

22/04/2020

Les bijoux de deuil victoriens


Belle époque, Époque georgienne, Époque victorienne

Quand on pense au XIXème, on a facilement en tête l’image d’un joli médaillon qui s’ouvrirait pour révéler le portrait miniature d’une fiancée, ou encore une de ses mèches de cheveux, voire les deux. Il faut dire que c’est à l’époque victorienne que se sont multipliés ces petits objets souvenirs, à valeur sentimentale. Je ne […]

08/04/2020

Le (bon) nombre de domestiques


Époque georgienne, Époque Régence, Époque victorienne

J’expliquais ici qu’en utilisant le château de Chatsworth House pour représenter Pemberley dans mon roman La renaissance de Pemberley, j’avais déduit qu’il fallait environ 40 domestiques pour faire fonctionner la maisonnée. Ouaip. 40 personnes au service de seulement 3 (Darcy, sa soeur et Elizabeth). Une des lectrices du blog s’en était étonnée. Ça lui paraissait […]

26/02/2020

La vie dans les maisons closes


Époque victorienne

Ça fait un moment que je me promets de commencer à raconter sur ce blog toutes les choses que j’ai apprises quand j’ai écrit Les filles de joie. C’est l’article de la semaine dernière sur l’endettement (voir ici) qui m’y a fait songer, car la dette est la base du système de la prostitution au […]

19/02/2020

Qui paye ses dettes… évite la prison


Époque georgienne, Époque victorienne

Vous avez déjà lu ou vu Little Dorrit, le roman de Charles Dickens ? La BBC en a fait une série télé, il y a une dizaine d’années. Je l’ai regardée sans tout comprendre à l’intrigue. C’est bourré de personnages et d’histoires entremêlées, ça finit par être un peu confus… Par contre, c’est super intéressant […]

12/02/2020