Des broderies bien particulières

- Époque victorienne

Au détour de recherches sur les vêtements du XIXème, je suis tombée sur des broderies assez surprenantes, à base de… scarabées. Il faut dire que le XVIIIème et le XIXème sont des périodes bénies pour les amateurs de biologie. On s’ouvre sur le monde, les connaissances scientifiques se développent à vitesse grand V, et quand […]

Poursuivre la lecture

Des broderies bien particulières


- Époque victorienne

Au détour de recherches sur les vêtements du XIXème, je suis tombée sur des broderies assez surprenantes, à base de… scarabées. Il faut dire que le XVIIIème et le XIXème sont des périodes bénies pour les amateurs de biologie. On s’ouvre sur le monde, les connaissances scientifiques se développent à vitesse grand V, et quand […]

23/10/2019

Les coiffures des femmes pendant la Régence (partie 2/2)


- Époque Régence

Si vous avez lu la première partie de cet article, ici, vous savez désormais que les femmes du début du XIXème siècle suivent la mode néo-classique : elles portent leurs cheveux attachés, avec des coiffures qui s’inspirent lourdement de l’Antiquité gréco-romaine, et elles se couvrent la tête pour sortir en public. Voyons maintenant quelques exemples […]

16/10/2019

Hé, t’as pas du feu ?


- Époque georgienne

Dans l’article sur les bougies et les chandelles, ici, j’ai détaillé les modes d’éclairage couramment utilisés au tout début du XIXème. Mais il y a un détail important dont je n’ai pas encore parlé. _ Et comment ils les allumaient, leurs bougies ?_ Beeeeen… avec des allumettes, pardi ! Beeeeen… non, pas du tout. Les […]

02/10/2019

Le beau Beau


- Époque Régence

Ah, désolée pour ce jeu de mots niaiseux, mais c’était difficile d’y résister ! 😉 Je vous parlais ici de l’art de faire des noeuds de cravate pendant la Régence, et je vous avais promis de revenir vous parler plus en détails de Beau Brummel et de son influence gigaaaaaaaantissime sur la mode masculine. Les […]

25/09/2019

Peggy et son bourdaloue


- Époque georgienne, - Époque victorienne

Tiens ! Ça sonne comme un titre de roman, ça ! Je ne sais pas pour vous, mais moi, ça m’évoque quelque chose comme les aventures d’une gamine de 10 ans et de son chien. Martine et son mignon Patapouf… Claude et son fidèle Dagobert… Peggy et son adorable bourdaloue… Et on va rigoler, parce […]

04/09/2019

Vendre sa femme au marché


- Époque georgienne

… au milieu des pommes, des oignons, des patates, des poulets et des têtes de bétail. La promener en public au bout d’une corde, en apostrophant les badauds pour faire monter les enchères. Puis rentrer chez soi satisfait, avec des sous en plus, des soucis en moins, et enfin toute la place dans le lit… […]

28/08/2019