La renaissance de Pemberley : le premier chapitre est là !


_ Autoédition / mardi, août 21st, 2018

Dix ans après, on n’y croyait plus… Enfin, moi si, mais mes lectrices de fanfiction.net, pas sûr !

La renaissance de Pemberley, c’est d’abord et avant tout une fanfiction, commencée dans l’urgence absolue après avoir vu le film de Joe Wright de 2005, avec Keira Knightley et Matthew Macfadyen (voir ici à propos de la bagarre entre cette version et celle de la BBC pour déterminer laquelle est la meilleure ;)).

Je ne me souviens pas avoir lu Orgueil et préjugés auparavant (bizarrement, ce roman m’a échappé), par contre je connaissais assez bien l’univers de Jane Austen pour avoir vu d’autres adaptations de ses oeuvres. Mais ce film-là m’a tapé dans l’oeil, et dans les jours qui ont suivi j’ai mis ma vie entière sur pause pour raconter cette histoire. Il fallait que j’écrive. Point.

Pourtant, au bout de quelques mois, je me suis essoufflée. C’était assez prévisible puisque j’avais une idée globale mais pas de plan de travail précis, autrement dit je me suis un peu égarée en chemin. Comme j’aimais toujours autant cette histoire, je l’ai laissée de côté en me disant que j’allais la finir plus tard. Et puis le temps a passé. Et les années.

En parallèle, j’ai commencé à écrire mes premiers romans (des vrais, des bouquins publiés de 125.000 mots) (et des séries, en plus !). J’avais franchi le cap de l’auteure de fanfiction, je pouvais désormais me dire auteure de romans historiques (j’aime bien le mot « romancière »). Et quelque part, j’avais toujours en tête cette histoire inachevée d’Orgueil et préjugés, et je m’étais fait la promesse, un jour, de la reprendre pour en faire un roman.

Ce jour est arrivé début 2018, quand j’ai quitté un emploi à temps plein pour reprendre le travail autonome. Écrire, c’est beaucoup (BEAUCOUP !) une question de temps disponible à y consacrer, ce qui est assez difficile quand on travaille 40h/semaine. En travail autonome, par contre, j’avais du temps en masse ! Et aussitôt, je me suis dit : « Ça y est ! C’est le bon moment ! Je reprends La renaissance de Pemberley et je la réécris ! ».

J’ai donc relu ma fanfiction laissée de côté depuis 10 ans et… j’ai un peu ri. Mettons qu’elle n’a pas bien vieilli, surtout en comparaison de ce que j’aime écrire maintenant, c’est à dire des romans historiques documentés et aussi réalistes que possible (réaliste ne veut pas dire chiant, simplement j’aime les histoires cohérentes). J’ai donc retrouvé avec grand plaisir mes idées de l’époque, conservé des scènes que j’aimais beaucoup, et je me suis remise à la tâche.

6 mois plus tard, j’ai un manuscrit complet sous la main. Un gros, un de 150.000 mots (autrement dit 400 pages bien denses une fois qu’il sera imprimé). Techniquement, c’est toujours une fanfiction puisque c’est une suite de l’oeuvre de Jane Austen, mais légalement parlant c’est publiable puisque ses romans sont du domaine public depuis un petit moment. Et comme je souhaite toucher un large marché francophone (aller chercher la France et les francophones d’Europe, pas juste le Québec), je me suis dit que c’était l’occasion parfaite de tester l’autoédition.

Mon manuscrit est prêt, donc. Il me reste à le faire réviser/corriger de façon professionnelle (car, non, se relire 20 fois ne suffit pas, même quand on croit écrire sans fautes, j’en parle ici), puis terminer la mise en page, faire un test d’impression (ici)…

Le roman sortira fin 2018.

En attendant, voici le premier chapitre. 🙂

PSSSSSST ! La renaissance de Pemberley est finalement sortie le 5 janvier 2019 ! Elle est disponible sur Amazon, Kobo, Google Play et Apple Books.

Vous trouverez tous les détails ici ! 🙂

0 0 vote
Cet article était
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments